Collected Poems in English and French

Collected Poems in English and French by Samuel Beckett Read Free Book Online Page A

Book: Collected Poems in English and French by Samuel Beckett Read Free Book Online
Authors: Samuel Beckett
steal away
    From the dormitory and all night in the college chapel pray
    Whilst everlastingly the flaming glory of Christ
    Wheels in adorable depths of amethyst
    It is the fair lily that we all revere
    It is the torch burning in the wind its auburn hair
    It is the rosepale son of the mother of grief
    It is the tree with the world's prayers ever in leaf
    It is of honour and eternity the double beam
    It is the six-branched star it is God
    Who Friday dies and Sunday rises from the dead

    C'est le Christ qui monte au ciel mieux que les aviateurs
    Il détient le record du monde pour la hauteur

    Pupille Christ de l'œil
    Vingtième pupille des siècles il sait y faire
    Et changé en oiseau ce siècle comme Jésus monte dans l'air
    Les diables dans les abîmes lèvent la tête pour le regarder
    Ils disent qu'il imite Simon Mage en Judée
    Ils crient s'il sait voler qu'on l'appelle voleur
    Les anges voltigent autour du joli voltigeur
    Icare Enoch Élie Apollonius de Thyane
    Flottent autour du premier aéroplane
    Ils s'écartent parfois pour laisser passer ceux que transporte
    la Sainte-Eucharistie
    Ces prêtres qui montent éternellement élevant l'hostie
    L'avion se pose enfin sans refermer les ailes
    Le ciel s'emplit alors de millions d'hirondelles
    A tire-d'aile viennent les corbeaux les faucons les hiboux
    D'Afrique arrivent les ibis les flamants les marabouts
    L'oiseau Roc célébré par les conteurs et les poètes
    Plane tenant dans les serres le crâne d'Adam la première
    tête
    L'aigle fond de l'horizon en poussant un grand cri
    Et d'Amérique vient le petit colibri
    De Chine sont venus les pihis longs et souples
    Qui n'ont qu'une seule aile et qui volent par couples
    Puis voici la colombe esprit immaculé
    Qu'escortent l'oiseau-lyre et le paon ocellé
    Le phénix ce bucher qui soi-même s'engendre

    It is Christ who better than airmen wings his flight
    Holding the record of the world for height

    Pupil Christ of the eye
    Twentieth pupil of the centuries it is no novice
    And changed into a bird this century soars like Jesus
    The devils in the deeps look up and say they see a
    Nimitation of Simon Magus in Judea
    Craft by name by nature craft they cry
    About the pretty flyer the angels fly
    Enoch Elijah Apollonius of Tyana hover
    With Icarus round the first airworthy ever
    For those whom the Eucharist transports they now and
    then make way
    Host-elevating priests ascending endlessly
    The aeroplane alights at last with outstretched pinions
    Then the sky is filled with swallows in their millions
    The rooks come flocking the owls the hawks
    Flamingoes from Africa and ibises and storks
    The roc bird famed in song and story soars
    With Adam's skull the first head in its claws
    The eagle stoops screaming from heaven's verge
    From America comes the little humming-bird
    From China the long and supple
    One-winged peehees that fly in couples
    Behold the dove spirit without alloy
    That ocellate peacock and lyre-bird convoy
    The phoenix flame-devoured flame-revived

    Un instant voile tout de son ardente cendre
    Les sirènes laissant les périlleux détroits
    Arrivent en chantant bellement toutes trois
    Et tous aigle phénix et pihis de la Chine
    Fraternisent avec la volante machine

    Maintenant tu marches dans Paris tout seul parmi la foule
    Des troupeaux d'autobus mugissants près de toi roulent
    L'angoisse de l'amour te serre le gosier
    Comme si tu ne devais jamais plus être aimé
    Si tu vivais dans l'ancien temps tu entrerais dans un
    monastère
    Vous avez honte quand vous vous surprenez à dire une
    prière
    Tu te moques de toi et comme le feu de l'Enfer ton rire
    pétille
    Les étincelles de ton rire dorent le fond de ta vie
    C'est un tableau pendu dans un sombre musée
    Et quelquefois tu vas le regarder de près

    Aujourd'hui tu marches dans Paris les femmes sont
    ensanglantées
    C'était et je voudrais ne pas m'en souvenir c'était au
    déclin de la beauté

    Entourée de flammes ferventes Notre-Dame m'a regardé
    à Chartres
    Le

Similar Books

The Last Summer of Us

Maggie Harcourt

Ten

Gretchen McNeil

Furies of Calderon

Jim Butcher

Rococo

Adriana Trigiani

Lucky Star: A Hollywood Love Story

Rebecca Norinne Caudill

One Wild Night

Jessie Evans

Mercy

Rebecca Lim

Courtroom 302

Steve Bogira