Collected Poems in English and French

Collected Poems in English and French by Samuel Beckett Read Free Book Online

Book: Collected Poems in English and French by Samuel Beckett Read Free Book Online
Authors: Samuel Beckett
sadness,
    Squatting, looses a boat as frail
    As a moth into the fragrant evening.

    Steeped in the languors of the swell, I may
    Absorb no more the wake of the cotton-freighters,
    Nor breast the arrogant oriflammes and banners,
    Nor swim beneath the leer of the pontoons.

GUILLAUME APOLLINAIRE
Zone
    A la fin tu es las de ce monde ancien

    Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin

    Tu en as assez de vivre dans l'antiquité grecque et romaine

    Ici mêmes les automobiles ont l'air d'être anciennes
    La religion seule est restée toute neuve la religion
    Est restée simple comme les hangars de Port-Aviation

    Seul en Europe tu n'es pas antique ô Christianisme
    L'Européen le plus moderne c'est vous Pape Pie X
    Et toi que les fenêtres observent la honte te retient
    D'entrer dans une église et de t'y confesser ce matin
    Tu lis les prospectus les catalogues les affiches qui
    chantent tout haut
    Voilà la poésie ce matin et pour la prose il y a les journaux
    Il y a les livraisons à 25 centimes pleines d'aventures
    policières
    Portraits des grands hommes et mille titres divers

Zone
    In the end you are weary of this ancient world

    This morning the bridges are bleating Eiffel Tower oh herd

    Weary of living in Roman antiquity and Greek

    Here even the motor-cars look antique
    Religion alone has stayed young religion
    Has stayed simple like the hangars at Port Aviation

    You alone in Europe Christianity are not ancient
    The most modern European is you Pope Pius X
    And you whom the windows watch shame restrains
    From entering a church this morning and confessing your
    sins
    You read the handbills the catalogues the singing posters
    So much for poetry this morning and the prose is in
    the papers
    Special editions full of crimes
    Celebrities and other attractions for 25 centimes

    J'ai vu ce matin une jolie rue dont j'ai oublié le nom
    Neuve et propre du soleil elle était le clairon
    Les directeurs les ouvriers et les belles sténo-dactylographes
    Du lundi matin au samedi soir quatre fois par jour y passent
    Le matin par trois fois la sirène y gémit
    Une cloche rageuse y aboie vers midi
    Les inscriptions des enseignes et des murailles
    Les plaques les avis à la façon des perroquets criaillent
    J'aime la grâce de cette rue industrielle
    Située à Paris entre la rue Aumont-Thiéville et l'avenue
    des Ternes

    Voilà la jeune rue et tu n'es encore qu'un petit enfant
    Ta mère ne t'habille que de bleu et de blanc
    Tu es très pieux et avec le plus ancien de tes camarades
    René Dalize.
    Vous n'aimez rien tant que les pompes de l'Église
    Il est neuf heures le gaz est baissé tout bleu vous sortez
    du dortoir en cachette
    Vous priez toute la nuit dans la chapelle du collège
    Tandis qu'éternelle et adorable profondeur améthyste
    Tourne à jamais la flamboyante gloire du Christ
    C'est le beau lys que tous nous cultivons
    C'est la torche aux cheveux roux que n'éteint pas le vent
    C'est le fils pâle et vermeil de la douloureuse mère
    C'est l'arbre toujours touffu de toutes les prières
    C'est la double potence de l'honneur et de l'éternité
    C'est l'étoile à six branches
    C'est Dieu qui meurt le vendredi et ressuscite le dimanche

    This morning I saw a pretty street whose name is gone
    Clean and shining clarion of the sun
    Where from Monday morning to Saturday evening four
    times a day
    Directors workers and beautiful shorthand typists go their
    way
    And thrice in the morning the siren makes its moan
    And a bell bays savagely coming up to noon
    The inscriptions on walls and signs
    The notices and plates squawk parrot-wise
    I love the grace of this industrial street
    In Paris between the Avenue des Ternes and the Rue
    Aumont-Thiéville

    There it is the young street and you still but a small child
    Your mother always dresses you in blue and white
    You are very pious and with René Dalize your oldest crony
    Nothing delights you more than church ceremony
    It is nine at night the lowered gas burns blue you

Similar Books

Royal Wedding

Meg Cabot

Into the Deep 01

Samantha Young

Daddy Morebucks

Normandie Alleman

Home Fires

Luanne Rice

Very Bad Billionaires

Alyse Zaftig, Meg Watson, Marie Carnay, Alyssa Alpha, Cassandra Dee, Layla Wilcox, Morgan Black, Molly Molloy, Holly Stone, Misha Carver

Nightwoods

Charles Frazier